Oeuvres de l’ordre équestre du Saint-Sépulcre en France
https://oeuvres-saintsepulcre.fr/Les-chretiens-d-Orient-aujourd-hui-Apprehensions-et-esperances
    Les chrétiens d’Orient aujourd’hui – Appréhensions et espérances

Les chrétiens d’Orient aujourd’hui – Appréhensions et espérances

Les chefs des Eglises chrétiennes s’adressent à leurs frères, à tous les peuples de la région, à l’Occident politique et à Israël. Ils en appellent aux hommes de paix et de bonne volonté.
« Nous sommes pressés de toute part, mais non pas écrasés ; ne sachant qu’espérer, mais non désespérés. » (2 Cor 4,8).
Onzième lettre pastorale, Fête de la Pentecôte, 20 Mai 2018


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 5 août 2018
  • 0 vote

Introduction

A nos frères évêques, prêtres, diacres, religieux et religieuses, et à tous nos fidèles bien-aimés, dans toutes nos éparchies, en Orient et dans les pays d’émigration.

1“A vous grâce et paix de par Dieu, notre Père, et le Seigneur Jésus Christ !” (1 Cor 1,3).

Nous vous adressons cette lettre en la fête de la Pentecôte, après avoir célébré la Pâque glorieuse de Notre Seigneur Jésus-Christ et son triomphe sur la mort et sur le mal. Nous avons besoin en effet de contempler le Christ Ressuscité, et de demander à l’Esprit Saint de nous remplir de sa force et de renouveler notre foi, en ce temps où nous nous voyons submergés par le mal de la guerre et de la mort dans toute la région.

Dans beaucoup de nos pays, nous voyons mort et destruction, en raison d’une politique mondiale, économique et stratégique, visant à créer un « nouveau Moyen-Orient. »

Tous, chrétiens et musulmans, nous sommes tués ou forcés d’émigrer, en Iraq, Syrie, Palestine et Libye. Aucun pays arabe ne connaît la paix ou la stabilité.

Plusieurs parient aujourd’hui sur notre disparition ou la réduction dramatique du nombre de nos fidèles. Quant à nous, nous continuons à croire en Dieu, Seigneur de l’histoire, qui veille sur nous et sur son Église en Orient. Nous continuons à croire dans le Christ Ressuscité, et en son triomphe sur le mal. En Orient, il restera toujours des chrétiens qui proclameront l’évangile de Jésus-Christ, témoins de sa Résurrection, même si nous ne resterons qu’un petit nombre. Nous resterons « sel, lumière et levain » (cf. Mt 5,13.14 ; 13,33), comme le Seigneur Jésus-Christ nous l’a dit. Il nous avait prédit également : « Dans le monde vous aurez à souffrir. Mais gardez courage ! J’ai vaincu le monde… Que votre cœur ne se trouble ni ne s’effraie » (Jn 16,33 ; Jn 14,27).

Frères et sœurs, nous vous adressons cette lettre, après notre rencontre annuelle à la Résidence Patriarcale de Dimāne (Liban), du 9 au 11 août 2017, où nous avons été les hôtes de notre frère, le Patriarche Cardinal Bishara Boutros Raï. Nous l’adressons à vous, nos fidèles, à nos pays, à tous nos concitoyens chrétiens, musulmans et druzes, à nos gouvernements, et aussi aux responsables politiques en Occident, qui ont décidé de créer un nouveau Moyen-Orient, et pensent avoir le droit de décider de nos destinées, grâce à leurs puissances matérielles ou militaires.

Dans cette lettre nous adressons trois messages : le premier, à nos fidèles, le deuxième, à nos concitoyens et aux gouvernants de nos pays, et le troisième, à ceux qui en Occident décident de la politique du Moyen-Orient et à Israël.

Plan de la lettre pastorale - Lire l’intégralité
Chapitre premier : Message à nos fidèles
- Des temps difficiles
- Émigration
- Nos martyrs
- Que nous disent nos martyrs ?
Chapitre Deuxième : Que disons-nous à nos concitoyens et à nos gouvernants ?
- Notre réalité
- Nos chefs politiques
- Détachement et bien commun
- La liberté
- Face à la politique mondiale
- L’État séculier
- Les chefs religieux
- Une nouvelle éducation
- Qui éduque ? Qui forme l’homme nouveau ?
Chapitre Troisième : Que disons-nous aux responsables de la politique occidentale ?
- L’Occident et la destruction du Moyen-Orient.
Appel
- Israël et la paix dans la région
Conclusion
- Comment nous, chrétiens du Moyen-Orient, voyons notre réalité.
- A qui adressons-nous cette lettre ?
...
Pour cela nous prions : « Seigneur, envoie ton Esprit et renouvelle la face de notre la terre » (cf. Ps 104,30), et change les cœurs des humains.
...
+ Ibrahim Isaac SIDRAK, Patriarche Copte Catholique et Président des Patriarches et des Évêques Catholiques en Egypte.
+ Mar Béchara Boutros Card. RAI, Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient des Maronites.
+ Ignace Youssef III YOUNAN, Patriarche Syrien Catholique d’Antioche.
+ Joseph ABSI, Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem pour les Grecs Melkites Catholiques.
+ Mar Louis Raphaël Card. SAKO, Patriarche de Babylone pour les Chaldéens.
+ Grégoire Bédros XX, Patriarche Catholicos de Cilicie pour les Arméniens Catholiques.
+ William SHOMALI, Représentant de S.E. Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat Latin de Jérusalem.

Lire l’intégralité



Actualité

newsletter

Agenda
décembre 2018 :

Rien pour ce mois

novembre 2018 | janvier 2019